A l’arrivée de la MiniTransat en vainqueur en Guadeloupe, nous discutons rapidement de la suite avec Griffon. A la question « que veux-tu faire l’année prochaine? », il me faut peu de temps pour me décider à poursuivre en mini 6.50 dans la catégorie prototype. Car après réflexion, il me paraissait déraisonnable de quitter la Classe Mini sans avoir navigué sur ces extraordinaires machines…. La deuxième question que me pose alors François Mounier, un des deux dirigeants de Griffon: « quel est le meilleur prototype, celui avec lequel on peut gagner la Transat? »….

Et quelques semaines plus tard, nous avions entre les mains le prototype le plus rapide jamais construit en mini 6.50, le n°865, dessiné par David Raison:2016-departsablesacores-454

 

Lors de sa construction, se bateau entièrement en carbone, a été doté de toutes les options qui se faisaient de mieux:

-quille pendulaire et télescopique

-dérives asymétriques

-mât basculant

-4 ballasts …

Mais ce qui caractérise le plus le bateau est son étrave de scow. En effet, l’avant du bateau est atypique car extrêmement large. L’architecte David Raison a développé se concept de bateau pour aller chercher encore plus de puissance de carène… Mais je m’apercevrai bien vite que cette carène offre aussi de nombreux autres avantages!

n03a9669

 

Pour la première année de courses, en 2016, nous nous étions fixé comme objectifs de fiabiliser le bateau et de le prendre en main, pour être opérationnel lors de la grande course de l’année « les Sables-lesAçores ».

L’objectif a été plus qu’atteint, car nous avons réussi à finir toutes les courses, mais aussi à les gagner de la première à la dernière!

Soit 7 courses 7 victoires, de quoi se positionner en favori en 2017, année cruciale de la MiniTransat, objectif des objectifs!

 

Mais 2017 sera plus riche en concurrents et promet de beaux matchs….. A suivre!