Les dernières courses de préparation à la Mini

Posted by on oct 3, 2017 in Uncategorized | No Comments

Depuis le Trophée MAP, Ian n’a pas chômé et a dû un peu délaisser ce site internet. Tout le temps disponible a été consacré à la préparation optimale du bateau et du skipper pour l’objectif final de cette campagne de deux saisons: « la Mini ».

 

Maintenant que Ian est parti avec les 80 autres concurrents le 1er octobre de La Rochelle, à la poursuite de son Graal, le doublé série-proto dans la Mini Transat, il est temps d’effectuer ici un résumé rapide des tout derniers épisodes.

 

Quelques jours après le trophée MAP, c’était le départ du Mini Fastnet, toujours de Douarnenez. Une course en double de plus de 500 milles faisant traverser la Manche puis la Mer d’Irlande, pour aller contourner le mythique rocher du Fastnet avant de rentrer directement sur la pointe bretonne. Une course que Ian avait déjà remportée deux fois. Une première fois sur son premier bateau, le Pogo 2 numéro 539, avec Charlie Pinot. C’était en 2013 et c’était la première victoire de Ian sur le circuit Mini. La deuxième fois, c’était avec Sébastien Picault en 2016, déjà sur Griffon.fr. En 2017, les conditions étaient propices à un parcours rapide et l’équipage Ian Lipinski – David Raison, l’architecte du 865, allait l’emporter sans coup férir et en pulvérisant le record de l’épreuve en 3 jours 8 heures et 52 minutes. Un record qui a quelque chance de tenir longtemps!

Ian Lipinski et David Raison triomphent dans le Mini Fastnet 2017 Crédit photo: Simon Jourdan

Lipinski et Raison triomphent dans le Mini Fastnet 2017
Crédit photo: Simon Jourdan

Après cela, il ne restait plus qu’une seule course de préparation, la Transgascogne, une course en deux étapes entre la Vendée et la côte nord-espagnole. Départ et retour aux Sables d’Olonne. Mais avant, il fallait fignoler encore le bateau, améliorer encore ses performances en remaniant une nouvelle fois certaines voiles pour donner encore plus de tonus au moteur du 865. En particulier, Ian, conforté en cela par son entraineur Tanguy Leglatin, décidait d’essayer un grand spi plus petit que celui dont il disposait jusque-là. C’est ce nouveau grand spi, à la surface diminuée de 20 m²,  que Ian allait étrenner et valider sur la Transgascogne dont il gagnait brillamment chacune des deux étapes, avec dans chacune une avance conséquente sur le second. Une répétition de ce qu’il avait réussi en 2015 avec son Ofcet 866 enfin qualifié comme bateau de série qu’il allait ensuite mener à la victoire dans la Mini Transat 2015.

 

L'ancien (en haut) avait 20 m² de plus que le nouveau (en bas) Crédit photo: Tanguy Leglatin

L’ancien grand spi (en haut) et le nouveau (en bas), 20 m² plus petit
Crédit photos: Tanguy Leglatin

nouveau grand spi

 

Du temps, il en restait encore un peu pour inviter Christophe Breschi à créer une banque d’images mettant en valeur les qualités de Griffon.fr et sa nouvelle décoration, une création de l’agence Nodesign http://www.nodesign.net/ de Jean-Louis Fréchin.

 

Griffon.fr avec sa nouvelle décoration

Griffon.fr avec sa nouvelle décoration

Puis c’était le temps des vacances : la Corse en famille et avec amis, pour se ressourcer et revenir gonflé à bloc et serein le jour du grand départ.