Nouveau bateau: l’Ofcet 6.50

Posted by on avr 3, 2014 in Uncategorized | No Comments

Le projet de la nouvelle saison 2014-2015 avance vite. Son nom: Entreprise(s) innovante(s) .

C’est une ambition, plus qu’un axe de communication. Nous allons collaborer avec des entreprises qui portent cette dynamique: fournisseurs, partenaires, amis. Le choix du bateau est le premier de ces défis. Après la découverte et des échanges avec tous les constructeurs de bateaux récents prévus pour la MiniTransat 2015,  et en fonction de leurs disponibilités, deux bateaux se sont dégagés.

-Le RG 6.50, essayé lors d’un aller-retour à Valence en Espagne.

-L’Ofcet, en cours de construction à La Rochelle, nouveau bateau de série dessiné par Etienne Bertrand.

Ce choix du bateau pour les prochaines courses a été particulièrement dur à prendre. Car ces deux options finales comportaient chacune des avantages en terme de performances et de disponibilités. Finalement, c’est l’option la plus innovante en terme de Design et d’organisation entrepreneuriale que nous avons retenue, en choisissant ce bateau moderne et prometteur construit à La Rochelle.

La carène de l’Ofcet est extrèmement volumineuse à l’avant,  assurant un maximum de puissance au bateau. C’est dans ce sens que les bateaux évoluent ces dernières années, ce qui laisse présager un haut potentiel. L’architecte, Etienne Bertrand (architecte, constructeur, skipper) n’en est pas à son premier essai. Il a dessiné plusieurs des plus beaux prototypes de la flotte Mini 6.50, comme le célèbre « chasseur de prime » . C’est la première fois qu’il  conçoit un bateau de série, et nous sommes tous très impatients d’en voir le résultat.

Voici le dessin du bateau:

Mini série 14-2, extérieur définitif 2

 

A ce jour, la construction du moule touche à sa fin, et la fabrication du premier de la série va pouvoir commencer.

Ici le mannequin de la coque:

photo 4 (1)

 

Et celui du pont:

photo 3 (1)

moule pont 2

moule pont

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’objectif cette année est double:

1/Se qualifier pour la grande course de l’année: « Les Sables-Les Açores ».

Pour cela il va me falloir participer et finir deux course qualificatives: La « MAP » et le « MiniFastnet ». Le timing est très serré quand on considère que le bateau doit sortir du chantier trois semaines avant la première course! Mais quand un bateau sort du chantier, il reste à installer toute l’électronique embarquée, l’accastillage sur le pont, l’équipement de sécurité… Il ne va pas falloir chômer!

 

2/ Etre compétitif sur la grande course « Les Sables – Les Açores et démontrer le potentiel de notre bateau:

Que ce soit pour le chantier Hervé qui construit, ou chez Prepa Nautic qui produit le bateau, ou pour notre projet « Entreprises Innovantes », il faut que ce bateau (l’Ofcet) soit homologué bateau de série le plus rapidement possible! Pour cela 10 bateaux doivent être construits. Plus vite nous pourrons montrer que ce bateau possède un fort potentiel, plus vite les 10 bateaux seront commandés. C’est donc dans un partenariat serré avec le chantier que nous allons tout mettre en oeuvre pour fiabiliser et optimiser le bateau. La participation à la course Les Sables les Açores au mois de juillet est le point crucial du lancement de ce nouveau Mini. C’est un challenge à la hauteur de nos ambitions, qui suscite forcément une grande excitation…  beaucoup de travail… et pour l’heure d’anticipation!

 

Encore une fois, ce n’est pas seuls que nous réussirons à atteindre ces objectifs, mais entourés de partenaires, d’entreprises innovantes, qui avec nous veulent feront de ce projet un succès!

Certains, partenaires « historiques » qui nous suivent depuis deux ans déjà, ont renouvelé leur soutien. Et vous, êtes vous prêt à nous rejoindre pour participer a une entreprise innovante orientée sur l’innovation, le dépassement de soi, la partage d’objectifs communs, et surtout participer à une si belle  aventure humaine?

 

A lire : Plus qu’un partenariat